Se connecter avec nous

ACTUALITE

Franc Diongo complice dans le dossier Kalonda ?

Publié

sur

L’opposant Congolais, Franck Diongo, a été arrêté ce mardi 20 juin 2023 à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.

En effet, le président du parti politique Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP) a été interpellé par des hommes armés au croisement des avenues Kabinda et Huilerie.

 

Avant son arrestation, Franck Diongo était dans un deuil à l’Hôpital du Cinquantenaire. Après avoir déposé sa gerbe de fleurs, Franck Diongo a quitté le lieu. C’est juste après que son arrestation est intervenue.

 

Des informations parvenues à 7SUR7.CD juste après l’annonce de l’arrestation de Franck Diongo révèlent que ce dernier a été cité plus d’une fois dans le dossier Salomon Kalonda, conseiller spécial de Moïse Katumbi qui se trouve entre les mains de la Justice militaire.

 

Selon nos sources, qui ont requis l’anonymat, Franck Diongo a été, plus d’une fois contacté sans succès par les services habilités pour écouter sa version des faits, étant donné qu’il est accusé de complicité.

 

« Il a été convoqué plusieurs fois pour raison d’information, étant donné que plusieurs personnes ont cité aussi son nom dans le dossier de Salomon Kalonda. Mais Franck Diongo trouvait toujours des excuses pour ne pas répondre », a indiqué une de nos sources.

À en croire notre source, l’attitude du président du MLP n’a pas laissé le choix aux services de sécurité.

 

« À un moment donné, il fallait l’entendre. Raison pour laquelle Franck Diongo a été interpellé. Il n’a pas été agressé ni maltraité durant son interpellation », conclut notre source.

Pour rappel, Salomon Kalonda avait été arrêté par les renseignements militaires (DEMIAP) à l’aéroport International de N’djili. Il a été ensuite transféré à la prison militaire de Ndolo. Son dossier a été remis entre les mains de la justice militaire.

 

Ce proche de Moïse Katumbi est accusé d’être en intelligence avec le mouvement terroriste M23 et certaines autorités Rwandaises dans le but de renverser le régime en place et le remplacer par un ressortissant Katangais.

 

Salomon Kalonda est ainsi poursuivi pour incitation des militaires à commettre des actes contraires au devoir et à la discipline, détention illégale d’armes et atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat.

 

7sur7

Rédaction+243 895798075

ACTUALITE

#RDC: Manifestation contre les impérialistes qui sont derrière la guère dans l’Est de la RDC. Cliquez ici

Publié

sur

Manifestation à Kinshasa, pour dénoncer le silence de la communauté internationale en particulier les États-Unis et les soutiens des pays occidentaux au Rwanda, les manif£stants anti-imp£riali$te stoppés par la police.

Cette Grosse fumée est observée à l’entrée de l’avenue de l’hôtel qui abrite les ambassades de Chine, Etats-Unis, Espagne et le QG de la MONUSCO dans la capitale congolaise Pendant que le mouvement de protestation s’est emparé ce samedi 10 février du boulevard du 30 Juin, une artère majeure de la commune de la Gombe à Kinshasa.

Vers 13h, un groupe de jeunes manifestants, rejoints par des motards, a barré la circulation et brûlé des pneus à hauteur de la station-service Sozacom, non loin de l’ambassade des États-Unis.

Continuer La Lecture

ACTUALITE

Kongo central : Premières décisions après les incidents de Kimpese

Publié

sur

Premières décisions après les incidents de Kimpese

Gouverneur du Kongo Central et administrateur du territoire de Songololo rappelés à Kinshasa

Policiers et militaires qui ont tiré sur la population mis à la disposition de la justice militaire, audiences foraines bientôt.

Le commandant du commissariat de la Police/Songololo rappelé à Kinshasa “pour des mesures disciplinaires”.

Dotation des compteurs par la SNEL et la REGIDESO, une des revendications de la population.

Prise en charge des obsèques des victimes et soins des blessés.

Ces incidents ont officiellement fait 7 morts

BBS

Continuer La Lecture

ACTUALITE

#ITURI: le général Johnny loboya relève le défi du développement et de la sécurité.

Publié

sur

État de siège en marche en Ituri. Le Général Luboya sur les fronts de développement

Longtemps abandonnée, la ville de Bunia est en train de se métamorphoser dans un temps record, sous la vision de Fatshi. 20Km de la voirie urbaine en cours d’asphaltage.

Du rond-point TMB à la rivière Kanyasi en passant par le rond-point Athénée, pont Mutchanga, marché Saio, Boulevard Lembambo, marché central pour chuter à l’aéroport national Murongo de Bunia.

L’ituri sous sous état de siège, depuis de 2021, a pris une lancée significative de développement et de la restauration de l’autorité de l’Etat grâce à la vision du chef de l’Etat, matérialisée par le Lt General Luboya Nkashama.

 

Continuer La Lecture

A LA UNE