Se connecter avec nous

ACTUALITE

Tout sur la rencontre entre Denis kadima et les opposants congolais

Publié

sur

*Entretien entre le Président Denis KADIMA KAZADI et quatuor de l’opposition*

 

*Point d’accord : l’affichage des listes des électeurs*

 

*Kinshasa, vendredi 30 juin 2023*.

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), s’est entretenu, au Fleuve Congo Hôtel, avec les leaders de l’opposition, Martin FAYULU, Augustin MATATA PONYO, Dely SESSANGA et Moïse KATUMBI, s’est fait représenter.

 

A la demande de la hiérarchie de la Centrale électorale, le quatuor des leaders de l’opposition ont été conviés pour échanger au sujet du processus électoral qu’ils décrient en dépit des avancées constatées.

 

Pendant plus de 4 heures, la discussion a tourné autour des revendications qu’ils ont mises en avant. Il s’agit notamment de la question de l’affichage des listes des électeurs et de l’audit externe du fichier.

 

A l’issue de la rencontre, Martin FAYULU, qui a parlé au nom du quatuor, a fait savoir que les deux parties se sont mises d’accord quant à l’affiche des listes mais la question de l’audit externe du fichier électoral reste en suspens.

 

Le Président Denis KADIMA KAZADI y répondra dans les prochains jours après avoir soumis la question à la plénière de l’institution.

 

« Nous avons dit que nous sommes d’accord d’afficher les noms des électeurs. Mais ce n’est pas suffisant. Il faut l’audit externe par un cabinet réputé et indépendant, de ce fichier électoral. Pour l’instant, il a pris cette proposition qu’il va amener à la plénière de la Commission Électorale, après nous aurons la réponse », a indiqué Martin FAYULU au sortir de la discussion.

 

L’opposition conteste la qualité de cinq experts recrutés par la CENI et qui ont effectué l’audit du fichier électoral. Ce qui ne les rassure pas sur sa fiabilité qui contiendrait, d’après eux, des électeurs fictifs. Le Président de la CENI, par ailleurs, maintient que le fichier est fiable et qu’il prend en considération les recommandations venant de ces auditeurs.

 

« Nous avons suggéré au président de la CENI, que nous puissions tous avancer. Vous affichez la liste, les opérations continuent mais l’audit aussi doit se faire. Si l’audit vient nous révéler que le fichier est correct, et qu’il y a des faiblesses de 2 ou 3% qu’on peut surmonter, nous sommes d’accord. Mais si l’audit vient nous montrer que ce fichier n’est pas consommable, il faut prendre ses responsabilités. Nous prendrons les nôtres », a-t-il ajouté.

 

A tout prendre, la démarche consiste à trouver un terrain d’entente pour arriver, en décembre 2023 à des élections crédibles, transparentes, inclusives et apaisées, telles que souhaitées par tous.

Les deux parties ont passé en revue les autres problèmes notamment la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI, la composition de la Centrale électorale, la loi électorale et ses faiblesses, les points de désaccord danscette loi.

 

*CELLCOMM/CENI*

ACTUALITE

#RDC: Manifestation contre les impérialistes qui sont derrière la guère dans l’Est de la RDC. Cliquez ici

Publié

sur

Manifestation à Kinshasa, pour dénoncer le silence de la communauté internationale en particulier les États-Unis et les soutiens des pays occidentaux au Rwanda, les manif£stants anti-imp£riali$te stoppés par la police.

Cette Grosse fumée est observée à l’entrée de l’avenue de l’hôtel qui abrite les ambassades de Chine, Etats-Unis, Espagne et le QG de la MONUSCO dans la capitale congolaise Pendant que le mouvement de protestation s’est emparé ce samedi 10 février du boulevard du 30 Juin, une artère majeure de la commune de la Gombe à Kinshasa.

Vers 13h, un groupe de jeunes manifestants, rejoints par des motards, a barré la circulation et brûlé des pneus à hauteur de la station-service Sozacom, non loin de l’ambassade des États-Unis.

Continuer La Lecture

ACTUALITE

Kongo central : Premières décisions après les incidents de Kimpese

Publié

sur

Premières décisions après les incidents de Kimpese

Gouverneur du Kongo Central et administrateur du territoire de Songololo rappelés à Kinshasa

Policiers et militaires qui ont tiré sur la population mis à la disposition de la justice militaire, audiences foraines bientôt.

Le commandant du commissariat de la Police/Songololo rappelé à Kinshasa “pour des mesures disciplinaires”.

Dotation des compteurs par la SNEL et la REGIDESO, une des revendications de la population.

Prise en charge des obsèques des victimes et soins des blessés.

Ces incidents ont officiellement fait 7 morts

BBS

Continuer La Lecture

ACTUALITE

#ITURI: le général Johnny loboya relève le défi du développement et de la sécurité.

Publié

sur

État de siège en marche en Ituri. Le Général Luboya sur les fronts de développement

Longtemps abandonnée, la ville de Bunia est en train de se métamorphoser dans un temps record, sous la vision de Fatshi. 20Km de la voirie urbaine en cours d’asphaltage.

Du rond-point TMB à la rivière Kanyasi en passant par le rond-point Athénée, pont Mutchanga, marché Saio, Boulevard Lembambo, marché central pour chuter à l’aéroport national Murongo de Bunia.

L’ituri sous sous état de siège, depuis de 2021, a pris une lancée significative de développement et de la restauration de l’autorité de l’Etat grâce à la vision du chef de l’Etat, matérialisée par le Lt General Luboya Nkashama.

 

Continuer La Lecture

A LA UNE