Se connecter avec nous

ACTUALITE

*Il y a beaucoup de laboratoires qui opèrent et qui ne veulent pas que les jeux de Kinshasa puissent être succès*MUYAYA

Publié

sur

Kidnapping à Kinshasa : Patrick Muyaya dément des cas de trafic d’organes parmi les kidnappeurs arrêté

 

Au cours du briefing hebdomadaire du mardi 4 juillet, le porte-parole du Gouvernement n’est pas allé sur le dos de la cuillère pour démentir des cas de trafic d’organes parmi les kidnappeurs, arrêtés récemment par la police nationale congolaise.

 

Devant la presse, le ministre des communications et médias reconnaît l’insécurité qui prévaut à Kinshasa, avec la recrudescence des enlèvements dans des taxis et taxi-bus. Mais par contre, il dément les informations faisant état de trafic des organes humains. Patrick Muyaya dit s’appuyer sur les précisions de la police.

 

Patrick Muyaya dénonce ce qu’il qualifie de « manipulation» émanant de certains compatriotes qui ne jurent que par l’échec des IXè Jeux de la Francophonie prévus à Kinshasa.

 

« Il y a beaucoup de laboratoires qui opèrent et qui ne veulent pas que les jeux de Kinshasa puissent être succès. Et lorsqu’on commence à soulever les questions de la sécurité, lorsqu’on commence à manipuler et à grossir, parce qu’on ne peut pas dire qu’il n y a pas de problème de sécurité à Kinshasa, il y en a dans toutes les villes du monde », a fait savoir le ministre de la Communication et Médias.

 

La police avait présenté lundi devant le bâtiment de la territoriale, au ministre de l’Intérieur et Sécurité, Peter Kazadi, 24 présumés kidnappeurs appréhendés, parmi lesquels six femmes et quatre policiers.

 

Ces opérations de kidnapping sont organisées dans des taxis, motos voire taxi-bus et ont refait surface de manière inquiétante

ACTUALITE

#RDC: Manifestation contre les impérialistes qui sont derrière la guère dans l’Est de la RDC. Cliquez ici

Publié

sur

Manifestation à Kinshasa, pour dénoncer le silence de la communauté internationale en particulier les États-Unis et les soutiens des pays occidentaux au Rwanda, les manif£stants anti-imp£riali$te stoppés par la police.

Cette Grosse fumée est observée à l’entrée de l’avenue de l’hôtel qui abrite les ambassades de Chine, Etats-Unis, Espagne et le QG de la MONUSCO dans la capitale congolaise Pendant que le mouvement de protestation s’est emparé ce samedi 10 février du boulevard du 30 Juin, une artère majeure de la commune de la Gombe à Kinshasa.

Vers 13h, un groupe de jeunes manifestants, rejoints par des motards, a barré la circulation et brûlé des pneus à hauteur de la station-service Sozacom, non loin de l’ambassade des États-Unis.

Continuer La Lecture

ACTUALITE

Kongo central : Premières décisions après les incidents de Kimpese

Publié

sur

Premières décisions après les incidents de Kimpese

Gouverneur du Kongo Central et administrateur du territoire de Songololo rappelés à Kinshasa

Policiers et militaires qui ont tiré sur la population mis à la disposition de la justice militaire, audiences foraines bientôt.

Le commandant du commissariat de la Police/Songololo rappelé à Kinshasa “pour des mesures disciplinaires”.

Dotation des compteurs par la SNEL et la REGIDESO, une des revendications de la population.

Prise en charge des obsèques des victimes et soins des blessés.

Ces incidents ont officiellement fait 7 morts

BBS

Continuer La Lecture

ACTUALITE

#ITURI: le général Johnny loboya relève le défi du développement et de la sécurité.

Publié

sur

État de siège en marche en Ituri. Le Général Luboya sur les fronts de développement

Longtemps abandonnée, la ville de Bunia est en train de se métamorphoser dans un temps record, sous la vision de Fatshi. 20Km de la voirie urbaine en cours d’asphaltage.

Du rond-point TMB à la rivière Kanyasi en passant par le rond-point Athénée, pont Mutchanga, marché Saio, Boulevard Lembambo, marché central pour chuter à l’aéroport national Murongo de Bunia.

L’ituri sous sous état de siège, depuis de 2021, a pris une lancée significative de développement et de la restauration de l’autorité de l’Etat grâce à la vision du chef de l’Etat, matérialisée par le Lt General Luboya Nkashama.

 

Continuer La Lecture

A LA UNE