Se connecter avec nous

ACTUALITE

La bataille judiciaire de mwangachuchu , traître ou innocent?

Publié

sur

Le retrait des avocats du prévenu Édouard Mwangachuchu de l’audience de ce vendredi 7 juillet 2023, traduit une volonté de ” bloquer la procédure “, estiment les avocats de la partie civile la République démocratique du Congo.

 

Ceux-ci demandent à la Haute cour militaire de commettre d’office d’autres avocats si le prévenu Mwangachuchu n’est pas assisté à la prochaine audience.

 

“Les avocats de la partie prévenue Mwangachuchu se sont retirés de la barre au motif que leur client est sérieusement malade.

 

Et ils ne savent pas assurer sa défense, chose à laquelle la République s’est opposée.

 

Et puis ces avocats ont l’intention de bloquer la procédure; et pour respecter le droit de la défense, la Cour a bien fait de renvoyer pour le mardi.

A l’audience de ce mardi, la Haute cour devra commettre les avocats d’office si les deux prévenus ne sont pas assistés conformément aux lois de la République démocratique du Congo”, a déclaré Me Trésor Tendake, avocat de la république.

Ce vendredi, les avocats de Mwangachuchu se sont retirés de l’audience, dénonçant une attitude “inhumaine” de la Haute cour militaire qui refuse de permettre à leur client d’accéder aux soins appropriés alors que sa santé est “très précaire”

 

la cour va désigner un avocat pour le prévenu si les avocats qui se sont retirés ne reviennent pas sur leur décision.

 

” la Haute cour a l’obligation de désigner un conseil d’office pour poursuivre et que ces deux prévenus soient assistés. Et que même cette désignation d’office est une mesure qui ressort d’une décision du législateur. Ce n’est pas une invention par un règlement “, a déclaré le juge de la Haute cour militaire.

Édouard Mwangachuchu et son co-prévenu sont soupçonnés d’entretenir des liens avec les rebelles du M23.

 

Ils sont poursuivis pour trahison, participation à un mouvement insurrectionnel, espionnage et détention illégale d’armes de guerre.

 

Ces poursuites ont été déclenchées à la suite des découvertes des armes de guerre dans la résidence d’Edouard Mwangachuchu à Kinshasa et aussi dans les locaux de sa société SMB à Masisi au Nord-Kivu.

ACTUALITE

#RDC: Manifestation contre les impérialistes qui sont derrière la guère dans l’Est de la RDC. Cliquez ici

Publié

sur

Manifestation à Kinshasa, pour dénoncer le silence de la communauté internationale en particulier les États-Unis et les soutiens des pays occidentaux au Rwanda, les manif£stants anti-imp£riali$te stoppés par la police.

Cette Grosse fumée est observée à l’entrée de l’avenue de l’hôtel qui abrite les ambassades de Chine, Etats-Unis, Espagne et le QG de la MONUSCO dans la capitale congolaise Pendant que le mouvement de protestation s’est emparé ce samedi 10 février du boulevard du 30 Juin, une artère majeure de la commune de la Gombe à Kinshasa.

Vers 13h, un groupe de jeunes manifestants, rejoints par des motards, a barré la circulation et brûlé des pneus à hauteur de la station-service Sozacom, non loin de l’ambassade des États-Unis.

Continuer La Lecture

ACTUALITE

Kongo central : Premières décisions après les incidents de Kimpese

Publié

sur

Premières décisions après les incidents de Kimpese

Gouverneur du Kongo Central et administrateur du territoire de Songololo rappelés à Kinshasa

Policiers et militaires qui ont tiré sur la population mis à la disposition de la justice militaire, audiences foraines bientôt.

Le commandant du commissariat de la Police/Songololo rappelé à Kinshasa “pour des mesures disciplinaires”.

Dotation des compteurs par la SNEL et la REGIDESO, une des revendications de la population.

Prise en charge des obsèques des victimes et soins des blessés.

Ces incidents ont officiellement fait 7 morts

BBS

Continuer La Lecture

ACTUALITE

#ITURI: le général Johnny loboya relève le défi du développement et de la sécurité.

Publié

sur

État de siège en marche en Ituri. Le Général Luboya sur les fronts de développement

Longtemps abandonnée, la ville de Bunia est en train de se métamorphoser dans un temps record, sous la vision de Fatshi. 20Km de la voirie urbaine en cours d’asphaltage.

Du rond-point TMB à la rivière Kanyasi en passant par le rond-point Athénée, pont Mutchanga, marché Saio, Boulevard Lembambo, marché central pour chuter à l’aéroport national Murongo de Bunia.

L’ituri sous sous état de siège, depuis de 2021, a pris une lancée significative de développement et de la restauration de l’autorité de l’Etat grâce à la vision du chef de l’Etat, matérialisée par le Lt General Luboya Nkashama.

 

Continuer La Lecture

A LA UNE