Se connecter avec nous

ACTUALITE

Le parti de Matata Ponyo lui interdit de répondre à la convocation de la justice

Publié

sur

‘‘Monsieur Mukolo Nkokesha Jean-Paul, Procureur Général près la Cour Constitutionnelle n’a aucune compétence d’inviter un Premier Ministre Honoraire et Sénateur en fonction afin d’instruire sa cause’’. C’est ce que vient d’écrire le parti politique Leadership et Gouvernance pour le Développement (LGD), cher à Augustin Matata Ponyo, sénateur et ancien premier ministre, dans un communiqué rendu public.

L’ancien Premier ministre Matata Ponyo est invité à comparaître ce mercredi à 11h au parquet général près la Cour Constitutionnelle dans le cadre des dossiers des bien zairianisés et celui du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo, où il est accusé de détournement de fonds publics.

Pour renforcer son argumentaire, le parti LGD appelle le PG Mukolo Nkokesha Jean-Paul, Procureur Général près la Cour Constitutionnelle, à lire utilement la Constitution en ses articles 163 à 167, la loi portant organisation et fonctionnement de la Cour Constitutionnelle ainsi que son règlement intérieur.

Outre les textes juridiques ci-haut cités, l’affaire Matata Ponyo Mapon a été vidée et close par l’arrêt sous RP. 0001 rendu par la Cour Constitutionnelle en date du 15 novembre 2021, rapporte son parti.

“Monsieur Mukolo Nkokesha Jean-Paul peut lire l’article 168 de la Constitution”, ajoute LGD.

Par ailleurs, le LGD cherche à savoir “la véritable motivation et l’objectif poursuivis par le procureur général près la Haute Cour, en posant des actes anticonstitutionnels contre l’Honorable Matata Ponyo Mapon”.

 

“Dépourvu de toute compétence comme indiqué plus haut, Monsieur Mukolo Nkokesha doit désormais s’abstenir de poser les actes anticonstitutionnels à l’égard du Sénateur Matata Ponyo”, conclut son parti

ACTUALITE

#RDC: Manifestation contre les impérialistes qui sont derrière la guère dans l’Est de la RDC. Cliquez ici

Publié

sur

Manifestation à Kinshasa, pour dénoncer le silence de la communauté internationale en particulier les États-Unis et les soutiens des pays occidentaux au Rwanda, les manif£stants anti-imp£riali$te stoppés par la police.

Cette Grosse fumée est observée à l’entrée de l’avenue de l’hôtel qui abrite les ambassades de Chine, Etats-Unis, Espagne et le QG de la MONUSCO dans la capitale congolaise Pendant que le mouvement de protestation s’est emparé ce samedi 10 février du boulevard du 30 Juin, une artère majeure de la commune de la Gombe à Kinshasa.

Vers 13h, un groupe de jeunes manifestants, rejoints par des motards, a barré la circulation et brûlé des pneus à hauteur de la station-service Sozacom, non loin de l’ambassade des États-Unis.

Continuer La Lecture

ACTUALITE

Kongo central : Premières décisions après les incidents de Kimpese

Publié

sur

Premières décisions après les incidents de Kimpese

Gouverneur du Kongo Central et administrateur du territoire de Songololo rappelés à Kinshasa

Policiers et militaires qui ont tiré sur la population mis à la disposition de la justice militaire, audiences foraines bientôt.

Le commandant du commissariat de la Police/Songololo rappelé à Kinshasa “pour des mesures disciplinaires”.

Dotation des compteurs par la SNEL et la REGIDESO, une des revendications de la population.

Prise en charge des obsèques des victimes et soins des blessés.

Ces incidents ont officiellement fait 7 morts

BBS

Continuer La Lecture

ACTUALITE

#ITURI: le général Johnny loboya relève le défi du développement et de la sécurité.

Publié

sur

État de siège en marche en Ituri. Le Général Luboya sur les fronts de développement

Longtemps abandonnée, la ville de Bunia est en train de se métamorphoser dans un temps record, sous la vision de Fatshi. 20Km de la voirie urbaine en cours d’asphaltage.

Du rond-point TMB à la rivière Kanyasi en passant par le rond-point Athénée, pont Mutchanga, marché Saio, Boulevard Lembambo, marché central pour chuter à l’aéroport national Murongo de Bunia.

L’ituri sous sous état de siège, depuis de 2021, a pris une lancée significative de développement et de la restauration de l’autorité de l’Etat grâce à la vision du chef de l’Etat, matérialisée par le Lt General Luboya Nkashama.

 

Continuer La Lecture

A LA UNE