Se connecter avec nous

ACTUALITE

Exetat:Le résultat des examens d’Exat bis ou deuxième session ?

Publié

sur

Le résultat des examens d’Exat bis ou deuxième session ?

La question est sur toutes les lèvres du jamais vu en République démocratique du Congo mais en faites c’est une réalité.

Plusieurs élèves qui avaient échoué à la première publication des résultats des examens d’Exat se sont vu réussir sans une explication concrète de la part des autorités publiques nationale sur cette prétendue cacophonie qui règne entre le ministère de l’éducation primaire secondaire et technique ( E.P.S.T.) et l’inspection générale (I.G) ces institutions se rejettent la responsabilité.

Dans la foulée le ministre Tony Mwaba Kazadi et le ministère de l’EPST affirment avoir plutôt procédé à la publication des résultats du cycle court et ceux des écoles hors frontières

 

« Le Ministère a procédé ce jour à la publication des résultats du cycle court et ceux des écoles hors frontières. Aussi, pour la toute première fois, la publication du Palmarès. », dit le ministre Tony Mwaba.

Et non à la réponse de recours, l’inspection générale affirme qu’elle ne dispose pas d’accès au serveur pour publier à nouveau.

La présidence de la République démocratique du Congo et la primature veulent voir clair.

Est ce un sabotage ?

Si tel est le cas les tête devrait tomber !S’est interrogé le président de la jeunesse au service de la nation (JE SE.NA) Charmant kabongo.

Contactez nous+243 89 5798075

Continuer La Lecture
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Dimfuana

    septembre 24, 2023 au 2:10 pm

    Quel sors qui est réservé au bénéficiaire de cette publication ? Ils vont demeurer vainqueur ou perdant? Vont-il avoir leur diplômes comme tout ceux qui ont réussi au premier vague ?

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITE

#RDC: Manifestation contre les impérialistes qui sont derrière la guère dans l’Est de la RDC. Cliquez ici

Publié

sur

Manifestation à Kinshasa, pour dénoncer le silence de la communauté internationale en particulier les États-Unis et les soutiens des pays occidentaux au Rwanda, les manif£stants anti-imp£riali$te stoppés par la police.

Cette Grosse fumée est observée à l’entrée de l’avenue de l’hôtel qui abrite les ambassades de Chine, Etats-Unis, Espagne et le QG de la MONUSCO dans la capitale congolaise Pendant que le mouvement de protestation s’est emparé ce samedi 10 février du boulevard du 30 Juin, une artère majeure de la commune de la Gombe à Kinshasa.

Vers 13h, un groupe de jeunes manifestants, rejoints par des motards, a barré la circulation et brûlé des pneus à hauteur de la station-service Sozacom, non loin de l’ambassade des États-Unis.

Continuer La Lecture

ACTUALITE

Kongo central : Premières décisions après les incidents de Kimpese

Publié

sur

Premières décisions après les incidents de Kimpese

Gouverneur du Kongo Central et administrateur du territoire de Songololo rappelés à Kinshasa

Policiers et militaires qui ont tiré sur la population mis à la disposition de la justice militaire, audiences foraines bientôt.

Le commandant du commissariat de la Police/Songololo rappelé à Kinshasa “pour des mesures disciplinaires”.

Dotation des compteurs par la SNEL et la REGIDESO, une des revendications de la population.

Prise en charge des obsèques des victimes et soins des blessés.

Ces incidents ont officiellement fait 7 morts

BBS

Continuer La Lecture

ACTUALITE

#ITURI: le général Johnny loboya relève le défi du développement et de la sécurité.

Publié

sur

État de siège en marche en Ituri. Le Général Luboya sur les fronts de développement

Longtemps abandonnée, la ville de Bunia est en train de se métamorphoser dans un temps record, sous la vision de Fatshi. 20Km de la voirie urbaine en cours d’asphaltage.

Du rond-point TMB à la rivière Kanyasi en passant par le rond-point Athénée, pont Mutchanga, marché Saio, Boulevard Lembambo, marché central pour chuter à l’aéroport national Murongo de Bunia.

L’ituri sous sous état de siège, depuis de 2021, a pris une lancée significative de développement et de la restauration de l’autorité de l’Etat grâce à la vision du chef de l’Etat, matérialisée par le Lt General Luboya Nkashama.

 

Continuer La Lecture

A LA UNE