Se connecter avec nous

ACTUALITE

Le maire de la ville de kindu fait le bilan des échauffourés lors de l’arrivée de katumbi

Publié

sur

Le maire de la ville de Kindu, Augustin Mulamba a réagit après le décès dans la journée de ce mardi 28 novembre, d’un militant d’Ensemble pour la République, lors de l’arrivée de Moïse Katumbi, candidat à la l’élection présidentielle. La victime a été tuée lors d’une attaque du cortège de Katumbi par des militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), parti au pouvoir.

“Les groupes qui accompagnaient M. Katumbi ont la route du cinquantenaire, et les combattants de l’UDPS. Quand les gens de Ensemble pour la République ont rencontré les combattants de l’UDPS, ils ont commencé à leur jeter des pierres. Et il y a eu altercation entre les deux groupes”, explique le maire de la ville et d’ajouter :

“La suite, c’est qu’un militant d’Ensemble va tomber du véhicule, parce que celui-ci faisait une fausse manœuvre. C’est ainsi qu’on l’a tamponné. Malheureusement, il est mort quelques minutes après à l’hôpital. Comme bilan, nous pouvons donc dire qu’il y a un mort et plusieurs blessés.”

Le maire de la ville de Kindu a rassuré que la situation s’est calmée. “Pour preuve, M. Moïse Katumbi a tenu son meeting du début jusqu’à la fin, sans incident, et bien encadré et protégé, sécurisé par les forces de l’ordre, notamment la police, que les camps des opposants étaient en train d’accuser faussement.”

Le maire a également démenti les accusations des militants de l’opposition selon lesquelles la police aurait tiré des balles réelles sur les manifestants.

“Ce sont des balles non létales que la police professionnelle est en train de tirer en l’air dans le souci de disperser ou de remettre de l’ordre”, a-t-il déclaré. “Ce ne sont pas des balles qui visaient les personnes.”

Les affrontements de Kindu sont les derniers d’une série de violences politiques qui ont marqué la campagne électorale pour la présidentielle du 20 décembre.

ACTUALITE

#RDC: Manifestation contre les impérialistes qui sont derrière la guère dans l’Est de la RDC. Cliquez ici

Publié

sur

Manifestation à Kinshasa, pour dénoncer le silence de la communauté internationale en particulier les États-Unis et les soutiens des pays occidentaux au Rwanda, les manif£stants anti-imp£riali$te stoppés par la police.

Cette Grosse fumée est observée à l’entrée de l’avenue de l’hôtel qui abrite les ambassades de Chine, Etats-Unis, Espagne et le QG de la MONUSCO dans la capitale congolaise Pendant que le mouvement de protestation s’est emparé ce samedi 10 février du boulevard du 30 Juin, une artère majeure de la commune de la Gombe à Kinshasa.

Vers 13h, un groupe de jeunes manifestants, rejoints par des motards, a barré la circulation et brûlé des pneus à hauteur de la station-service Sozacom, non loin de l’ambassade des États-Unis.

Continuer La Lecture

ACTUALITE

Kongo central : Premières décisions après les incidents de Kimpese

Publié

sur

Premières décisions après les incidents de Kimpese

Gouverneur du Kongo Central et administrateur du territoire de Songololo rappelés à Kinshasa

Policiers et militaires qui ont tiré sur la population mis à la disposition de la justice militaire, audiences foraines bientôt.

Le commandant du commissariat de la Police/Songololo rappelé à Kinshasa “pour des mesures disciplinaires”.

Dotation des compteurs par la SNEL et la REGIDESO, une des revendications de la population.

Prise en charge des obsèques des victimes et soins des blessés.

Ces incidents ont officiellement fait 7 morts

BBS

Continuer La Lecture

ACTUALITE

#ITURI: le général Johnny loboya relève le défi du développement et de la sécurité.

Publié

sur

État de siège en marche en Ituri. Le Général Luboya sur les fronts de développement

Longtemps abandonnée, la ville de Bunia est en train de se métamorphoser dans un temps record, sous la vision de Fatshi. 20Km de la voirie urbaine en cours d’asphaltage.

Du rond-point TMB à la rivière Kanyasi en passant par le rond-point Athénée, pont Mutchanga, marché Saio, Boulevard Lembambo, marché central pour chuter à l’aéroport national Murongo de Bunia.

L’ituri sous sous état de siège, depuis de 2021, a pris une lancée significative de développement et de la restauration de l’autorité de l’Etat grâce à la vision du chef de l’Etat, matérialisée par le Lt General Luboya Nkashama.

 

Continuer La Lecture

A LA UNE